Please assign primary menu in Appearance->Menus

close

Les coiffures protectrices: les pièges à éviter

image

Tout d’abord les tresses trop fines et serrées. Elles causent très souvent la casse des cheveux fins, entrainant la chute partielle ou total des cheveux.
On parle alors d’alopécie ou de calvitie ou de pelade.
Les cheveux trop tirés par les coiffures tombent prématurément.

Les coiffures trop lourdes ou extensions trop longues qui ont un poids supérieur à ce que le cheveu pourrait supporter. Cela crée des points de fragilité au niveau de la fibre entraînant la casse.

Les chignons et queues de cheval répétés.
Les cheveux sont tirés en arrière et souvent plaqués ce qui créent des tractions sur les cheveux fins avant qui s’arrachent. Les élastiques serrés pour les queues de cheval engendrent une pression excessive sur la fibre capillaire et un point de rupture qui le fragilise. A terme, le cheveu se casse.

Les perruques ou tissages posés sur un cuir chevelu irrité ou sur des cheveux fragilisés. Trop souvent, ces belles perruques cachent la misère !
C’est comme poser un beau tapis sur un plancher en mauvais état. Vous ne ferez qu’accentuer sa dégradation et abîmer votre tapis.

Newsletter

Vous souhaitez recevoir de nos nouvelles de temps en temps ?